Toutes les actualités

CONFERENCE DE MME AMAL EL FALLAH SEGHROUCHNI, DIRECTRICE DU CENTRE INTERNATIONAL D’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DU MAROC

Partager

CONFERENCE DE MME AMAL EL FALLAH SEGHROUCHNI, DIRECTRICE DU CENTRE INTERNATIONAL D’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DU MAROC

« L’Intelligence Artificielle, entre mythes et réalité ; Une Intelligence Artificielle peut en cacher une autre »  par Mme Amal EL FALLAH SEGHROUCHNI, Directrice du centre international d’intelligence artificielle du Maroc

Casablanca, le 19 Mai 2021, cette conférence a réuni plus de 60 participants CCEF de la Section Maroc et invités, entre participation en présentiel et distanciel.

Madame Amal El Fallah Seghrouchni est Directrice du Centre International d’Intelligence Artificielle AI Movement à l’Université Mohammed VI Polytechnique, Professeure de Classe Exceptionnelle en Sorbonne Université, Et Membre de la Commission Mondiale de l’Ethique des Sciences et des Technologies de l’UNESCO.

Madame Amal El Fallah Seghrouchni a mis en exergue l’ampleur que prend l’Intelligence Artificielle, et combien elle s’impose, à l’échelle planétaire, comme figure de proue du digital et comme catalyseur de la transformation organisationnelle, du développement économique et de l’instrumentalisation politique.

Particulièrement sensible aux questions éthiques et aux problématiques de genre, d’inclusion et de justice sociale, Madame Amal El Fallah Seghrouchni a apporté son éclairage sur les enjeux de l’Intelligence Artificielle et son impact sur les entreprises et sur l’environnement socio-économique, en perpétuelle mutation.

Trouvez sa présentation sur le lien joint.« L’Intelligence Artificielle, entre mythes et réalité ; Une Intelligence Artificielle peut en cacher une autre » par Mme Amal EL FALLAH SEGHROUCHNI, Directrice du centre international d’intelligence artificielle du Maroc

Biographie de Madame Amal EL Fallah Seghrouchni

Amal El Fallah Seghrouchni est Directrice du Centre International d’Intelligence Artificielle du Maroc appelé Ai movement, au sein de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P). Elle est également Professeure de classe exceptionnelle en Sorbonne Université, à la Faculté des Sciences et d’Ingénierie à Paris.

Titulaire d’un doctorat en informatique et d’une Habilitation à Diriger les Recherches (HDR) dans le domaine de l’Intelligence Artificielle, elle est une experte de l’Intelligence Artificielle Distribuée et des Systèmes Multi-Agents, reconnue internationalement pour ses travaux dans ce domaine.  Elle a été élue General Chair de la Meilleure conférence internationale du domaine (AAMAS 2020, Auckland – Nouvelle Zélande).

Chercheuse au sein du LIP6 – UMR CNRS 7606, un des plus grands laboratoires d’Informatique en France, elle a fondé l’équipe SMA qu’elle dirige depuis 2006, et elle coanime l’axe de recherche Intelligence Artificielle et Science des Données IA&SD (Intelligence Artificielle et Sciences des Données) depuis sa création au LIP6. Au sein de Sorbonne Université, Pr. Amal El Fallah Seghrouchni est membre du comité exécutif de SCAI (Sorbonne Center of Artificial Intelligence) et est titulaire de la chaire industrielle d’excellence financée par Thales à SCAI-Abu-Dhabi.

Elle a été à l’initiative de nombreux projets de recherche et d’événements scientifiques dans ce domaine et a développé des collaborations internationales très soutenues avec le NII à Tokyo au Japon, l’Université de Veracruz au Mexique, PUC RIO et l’Université de São Paulo au Brésil, l’Université Politehnica à Bucarest en Roumanie, et plusieurs autres universités et laboratoires en Europe (l’Italie, Allemagne, etc.).

Membre de la Commission Mondiale de l’Ethique des connaissances Scientifiques et des Technologies de l’UNESCO (COMEST), Pr. Amal El Fallah Seghrouchni s’intéresse aux questions éthiques des nouveaux domaines de recherche scientifiques et technologiques comme l’Intelligence Artificielle, les Sciences des Données, l’Internet des Objets, la Robotique, etc. Elle est passionnée par les sujets de société relatifs aux problèmes d’éthiques, du genre, de l’inclusion et de la justice sociale.

Elle est nominée pour les Berkeley World Business Analytics Awards, dans la catégorie “Femme de l’année” – 2021 pour le continent Africain.